Les Carpates

Une écorégion sauvage et protégée

Naissant en Transylvanie pour mourir en Pologne, les Carpates s’étendent sur 200 000km2 et représentent la plus vaste forêt de notre continent. D’une altitude modeste, le second massif montagneux d’Europe après celui des Alpes présente les conditions propices à un boisement mixte, constitué de résineux et de feuillus. Le hêtre européen et le sapin blanc magnifient ce paysage sauvage.

Ours-miel-biologique

Les ours bruns ayant trouvé refuge dans les Carpates ne sont pas rare dans les histoires racontées par les bergers. Dans cet habitat naturel, plus du tiers de ces grands carnivores sauvages d’une gourmandise insatiable, ne se lasse de partir en quête de précieux miels et ne tarissent pas d’ingéniosité pour subtiliser ce nectar naturel.

L’usage séculaire a créé dans les forêts des Carpates une mosaïque de milieu différents. La sylve la plus luxuriante nous est offerte en Transylvanie. Pâturages d’été, hameaux de bergers, taillis ou futaies et étendues vierges de toute intervention humaine, les Carpates se distinguent des régions avoisinantes par leur biodiversité inégalée. Le miel des Carpates est donc issue d’une région qui respecte le produit.

Tout aussi coutumier dans les Carpates, les 3500 loups qui peuplent la région demeurent plus discrets même si leur curiosité les rapproche fréquemment d’installations étrangères telles que nos ruchers pourtant disséminés dans la flore mellifères, source de nectar.

Particulièrement élusif, le lynx fréquente les zones les plus reculées de la forêt des Carpates. Les méthodes de culture et d’élevage traditionnels sont très bénéfiques pour l’environnement par rapport à de nombreux pays d’Europe occidentale. Mis à part cette riche biodiversité, les Carpates ont également une richesse culturelle; anciens châteaux et villages fortifies où le temps semble s’y être arrêté et ou l’on transmet des savoir-faire ancestraux, notamment celui apicole.



Patrimoine naturel mondial



Ecosystème protégé prioritaire






Un savoir Faire